Livrets



https://drive.google.com/file/d/0B9yaTiu_G5ZOZE5BTWgxYXU5b2M/  OU  https://lydia-app.com/collect/natur-eau-quant-page-de-paiement
https://lydia-app.com/collect/natur-eau-quant-page-de-paiement-adherents




https://natureauquant.blogspot.fr/2016/09/le-livret-l-eau-ses-mysteres-sa-memoire.html

   Le livret ''L'Eau, ses mystères, sa mémoire'' expose les principaux mystères tournant autour de l’eau. 
On rappelle comment l’eau est venue sur Terre via des météorites chondritiques carbonées. On présente ensuite les différents états physiques de l’eau (vapeur, liquide et glace). L’anomalie de densité est ensuite discutée tant d’un point de vue historique que scientifique, ainsi que d’autres anomalies concernant les propriétés thermiques, électriques, magnétiques et optiques. Le concept de liaison hydrogène est ensuite invoqué en relation avec l’établissement d’une formule H2O pour l’eau et en rapport avec les anomalies de l’eau. On aborde ensuite le quatrième état de l’eau qui est l’eau morphogénique, concept crucial pour comprendre comment fonctionne un être vivant. Puis on montre l’importance d’avoir une vision quantique de l’eau afin de comprendre comment elle est capable de se structurer en domaines de cohérence. Ceci amène à discuter d’une possible mémoire de l’eau en relation avec les expériences du professeur Luc Montagnier, montrant la capacité de l’eau à mémoriser l’information contenue dans une molécule d’ADN via des signaux électromagnétiques de basse fréquence.
 



https://natureauquant.blogspot.fr/2016/09/le-livret-eau-musique-proteodies-et.html

          Le livret ''Eau, Musique, Protéodies et Santé'' explique les liens que l'on peut faire entre l'eau et la musique. 
On y rappelle les propriétés de l’eau (vapeur, liquide, glace et morphogénique) et son importance dans le cadre des phénomènes vitaux. Via la notion de domaines de cohérence, on y explique la sensibilité de l’eau aux ondes électromagnétiques et aux ondes mécaniques ainsi que sa capacité à mémoriser l’information. Après un rappel des différents types d’ondes susceptibles d’être rencontrées dans la nature ainsi que leurs propriétés, on rappelle les bases de la théorie musicale mélodique et harmonique. Puis on aborde la notion d’ondes d’échelles qui généralise les ondes quantiques de Schrödinger-De Broglie et qui permettent de prévoir les masses des particules élémentaires matérielles au moyen de lois musicales. L’application de ces concepts aux acides aminés constituants nos protéines permet d’aboutir à la notion de protéodie qui trouve diverses applications en matière de santé. 



https://natureauquant.blogspot.fr/2016/09/le-livret-le-vide.html

Le livret ''Le Vide. Néant, être, vacuité, éther, matière et Mouvement'' raconte l'histoire du vide depuis l'antiquité jusqu'aux temps modernes. On commence avec la science grecque en présentant les points de vue des philosophes ioniens (Thalès, Anaximandre, Anaximène, Anaxagore, Xénophane, Héraclite et Empédocle), des philosophes éléates (Parménide, Zénon, Mélissos), des pythagoriciens (Pythagore, Philolaos, Archytas), des philosophes atomistes (Leucippe, Démocrite), des philosophes sophistes, de Socrate, de Pyrrhon de Platon et d’Aristote. Après le vide philosophique, on aborde le vide physique en relation avec les travaux de Galilée, de Torricelli, Otto von Guericke, Boyle, Hooke et Newton. On décrit ensuite l’éther comme matière du vide en relation avec les découvertes des phénomènes de nature électromagnétique, qui sera d’abord nié par Einstein suite au résultat négatif de l’expérience de Michelson-Morley, puis finalement réhabilité après le développement de la théorie de la relativité générale. On continue avec la notion de vide quantique en particulier en relation avec la théorie quantique des champs. Selon cette théorie, la matière est essentiellement constituée d’un vide rempli d’excitations virtuelles comme en témoigne l’effet Casimir ou l’effet Aharonov-Bohm. En conclusion, on aborde la notion de vacuité, concept distinct de notion de vide ou de néant.






https://natureauquant.blogspot.fr/2016/09/le-livret-de-linformation-lexformation.html
De l'Information à l'Exformation
Le livret ''De l'Information à l'Exformation. Une histoire de vide, d'eau ou d'ADN?'' est consacré aux notions d’information et d’exformation en relation avec l’eau, le vide et la molécule d’ADN. On y rappelle les notions de base de thermodynamique faisant appel aux notions de température, d’énergie et d’entropie. On y montre en particulier que l’entropie n’est pas une mesure du désordre et que la raison d’être du second principe est d’assurer la reproductibilité des expériences scientifiques. L’équivalence entre la notion d’entropie et la quantité d’information est abordée grâce au démon de Maxwell et de ses avatars. On aborde ensuite la théorie de l’information de Claude Shannon et sa similitude avec la théorie quantique de von Neumann. Le fait que la quantité d’information ne soit pas une bonne mesure de la complexité d’un système aboutit alors à la notion d’exformation qui correspond à toute l’information volontairement non transmise dans tout message ou communication. Les conséquences pour la biologie de ces notions sont ensuite abordées en relation avec le fait que l’eau via ses domaines de cohérence constitue un bon support de l’information. La molécule d’ADN peut ainsi stocker de l’information, soit via l’enchaînement de ses nucléotides, soit via sa gaine d’eau morphogénique. On termine en discutant des phénomènes de conscience et de pensée en relation avec la notion d’exformation.